Profitez de 8 Conseils gratuits

Vu sur

Mes disponibilités

(cliquez sur le calendrier pour connaitre mes disponibilités)

Je vais vous donner 3 phrases, extrêmement puissantes, qui rendent dingue un pervers narcissique et elles peuvent changer votre vie, au sein de votre relation. Dans un 2e temps, je vous expliquerai les raisons pour lesquelles, elles fonctionnent… et enfin je vous expliquerai comment combiner les 3 techniques afin d’avoir encore plus de poids dans vos propos.

Autant vous le dire tout de suite, la 3e phrase c’est celle qui fonctionne le mieux, c’est ma préférée quand on a une personne toxique en face de sois..

Sachez que, peut-être, vous aussi vous avez des questions à me poser au sujet des pervers narcissiques. J’ai créé l’espace d’aide en ligne aux victimes des pervers narcissiques.

Pourquoi ces techniques fonctionnent-elles ?

Avant de vous donner ces phrases, vous devez savoir certaines choses.

Il y a deux raisons qui expliquent le succès de ces phrases :

  • Les phrases que je vous propose, ci-dessous ont une particularité : il ne peut pas vous reprocher vos réponses. Vous ne remettez pas en question ses propos donc il ne peut rien vous reprocher
  • Il n’a plus le pouvoir : vos réactions sont neutres… or il veut le pouvoir, donc il ne sera pas content

Mes conseils :
– Il ne faut jamais oublier qu’un pervers narcissique est certes une personne adulte, mais il fonctionne comme un enfant qui fait des caprices (pour en savoir plus, je vous invite à lire 4 profils d’un pervers narcissique). C’est un homme ou une femme qui est resté au stade enfant dans son monde. Quand les enfants font des caprices, c’est de la manipulation et les parents ne doivent pas céder. C’est pareil avec un pervers narcissique.

– Soyez attentif à ses réactions, aux signes qu’il vous envoie quand vous lui dites les phrases : il sera perdu, peut etre vous verrez même de la peur chez lui. Ne soyez pas dans l’empathie, pensez à vous, à votre estime et respectez-vous.

Voici les 3 phrases qui rendent fou un pervers narcissique.

  1. Si vous répondez : « Si tu le dis ou si tu le penses » 


Ça ne lui conviendra pas, car il ne sait pas ce que vous pensez. Il ne sait pas s’il a encore le pouvoir sur vous… mais il ne peut pas vous le reprocher, car vous ne contestez pas ses propos.

 

(cliquez sur l’image pour voir mes passages dans les médias)

Laisser un commentaire