Profitez de 8 Conseils gratuits

Vu sur

Consultations illimitées :

Semaine du 9 mai :
05 places disponibles
Semaine du 16 mai :
07 places disponibles
Semaine du 23 mai :
09 places disponibles

Au sujet de la culpabilité que ressentent les victimes des pervers narcissiques ou des manipulateurs, un membre de l’Espace d’aide aux pervers narcissiques et aux manipulateurs a posé la question suivante :

Je culpabilise de mettre fin à ma relation couple et de faire du mal à ma fille

Auriez-vous quelques conseils sur ce sentiment de culpabilité et de responsabilité qu’il m’arrive encore de ressentir parfois ? Je ressens des sentiments ambivalents. Aujourd’hui, j’ai une voix beaucoup plus forte en moi qui me dit que j’ai bien fait de partir, car je ne méritais pas ça, mais je ressens aussi des doutes sur ma légitimité et cette dualité reste encore perturbante. J’ai conscience que le temps fait son travail, le fait d’avoir avancé aussi. Mais j’aimerais tellement ressentir des certitudes et ne plus laisser place à des doutes, de la culpabilité. Dans mon sentiment de culpabilité, il y a plusieurs choses :
– la culpabilité de ne pas avoir réussi à apporter à ma fille une famille avec un papa et une maman réunie, – la culpabilité de ne pas avoir réussi à maintenir mon couple. Parfois, je me demande, si en ayant prêté peut être moins d’attention à certains de ses comportements ou certaines situations, si ça n’avait pas changé le cours des choses. C’est étrange, car ces doutes et ces questionnements sont contradictoires avec d’autres idées quand je repense à ce qui s’est passé et à des situations et comportements que j’ai observé, je n’ai pas à ressentir cela, car je pense avoir tout essayé : j’ai essayé de lui parler, j’ai essayé de le faire réagir, j’ai essayé de le faire prendre conscience en consultant un thérapeute, mais rien n’y a fait l y a aussi la culpabilité d’avoir entraîné ma fille dans cette histoire elle sera le faire valoir de la famille de son père (sa grand-mère paternelle m’a dit, il y a quelque temps avant que je décide de partir « tu sais, nous n’étions pas très enchantés quand on a appris ta grossesse, mais bon… comme c’était une petite fille c’est mieux passé ») Même si une petite voix en moi a bien conscience que la vie ne s’est pas arrêtée et qu’un avenir m’attend, quel qu’il soit. J’avoue que ma confiance a été bien ébranlée et que je ne me projette absolument pas avec quelqu’un pour le moment. Il m’arrive encore de penser, bien que ce soit beaucoup moins souvent qu’avant, que je ne vois pas ce que quelqu’un pourrait bien me trouver.

Un membre de l'espace d'aide aux victimes des pervers narcissiques

Avant de vous donner la réponse sachez que vous aussi vous pouvez poser votre question sur l’Espace d’aide en ligne.

Voici la réponse donnée par les professionnels de l’espace d’aide :

Ne vous en faites pas, cette culpabilité est classique

Votre vie sentimentale n’est pas terminée ! Cessez de culpabiliser, vous ne pouviez pas savoir ce qui allait se passer ! Votre pervers narcissique a exploité vos failles.

Il serait bon d’avoir un peu d’indulgence envers vous-même ! Si vous avez besoin de conseils pour répondre à votre pervers narcissique, voici 3 phrases qui vous aideront à garder la tête haute vis à vis de lui.
Avant de penser à ce qu’un homme pourrait bien vous trouver, essayer d’abord de vous retrouver, voire de vous trouver !

Il sera bon de travailler votre confiance en vous et votre estime de vous-même !

Au sujet de votre fille, ne culpabilisez pas, vous êtes une victime. Vous n’aviez pas conscience de votre emprise au moment où vous avez décidé de la concevoir.
Ne vous en faites pas, il est tout à fait possible de réduire les conséquences psychologiques des actes de son père à partir de 6 ans et il est tout à fait possible de protéger votre enfant d’un père pervers narcissique / manipulateur.

Vous allez pouvoir offrir une famille à votre fille quand vous serez reconstruite et vous vous serez retrouvé. Certes, ça ne sera pas avec son père, mais avec un beau-père. Cependant, elle aura les repères masculins et l’équilibre familial.

Avoir un autre comportement n’aurait rien changé, votre pervers narcissique aurait trouvé d’autres mots, d’autres actes pour vous faire culpabiliser.
De plus, être sous son emprise ne vous permet pas de réfléchir sereinement comme vous le faites maintenant que vous avez pris du recul.

Ne culpabilisez pas !

Il est clair que ce n’est pas le moment de penser à recommencer une vie sentimentale.
Pour commencer, il faut absolument commencer par vous reconstruire.
Le travail de reconstruction peut se faire lors d’une consultation (je le fais tous les jours, lors de mes consultations) ou avec l’aide fournie dans l’espace d’aide.

Si vous êtes tombé sous l’emprise d’une personne, c’est qu’il a su exploiter vos faiblesses.
Tout le monde est vulnérable. Il ne faut pas culpabiliser, vous n’êtes pas responsable.

Vous pouvez corriger vos faiblesses avec notre aide.

En consultation, nous cherchons la cause des faiblesses d’une personne et je lui donne des solutions pour avancer. Cette cause est liée à votre vécu, donc vous n’en êtes pas responsable. C’est pour cela qu’il ne faut pas culpabiliser.

Plus vous comprendrez l’origine de votre vulnérabilité, avec notre aide, et vous ferrez un travail sur vous, plus ça sera facile de changer votre vie et d’avoir une vie heureuse.

Depuis 2014, j’aide les victimes des pervers narcissiques à s’en sortir. J’ai créé un outil adapté à vos demandes : l’Espace d’aide aux victimes pour vous aider à quitter les pervers narcissiques, les manipulateurs.

Pour vous aider, je propose un échange téléphonique gratuit d’une dizaine de minutes (appel sans frais et sans engagement). Je prends le temps, de vous donner une première réponse à votre situation et je réponds à vos questions.
Comment procéder ?  Contactez-moi. ou remplissez sur le formulaire :

 

Et si je vous donnais une première réponse ?

 

Un eéchange totalement gratuit et sans engagement

Vous aimez les échanges téléphonique ? Je propose des échanges téléphoniques quotidiens (sur une semaine/un mois/un an) pour vous soutenir. Obtenez le bon conseil au bon moment.

Je propose également des consultations. Elles sont personnalisées à votre situation. Elles permettent de comprendre « pourquoi je me suis fais avoir ? », « Comment évoluer  ? » « Comment retrouver mes repères ? » Reprendre confiance »etc.. 
Vous allez trouver les solutions adaptées à votre situation.

Vous trouverez aussi des informations (articles, vidéos) au sujet des pervers narcissiques et des témoignages de femmes qui s’en sont sorties en cliquant ici : tout savoir sur un pervers narcissique ou un manipulateur.

Quelles sont les offres qui s’adaptent le mieux à votre situation ? Contactez-moi.

Laisser un commentaire