Profitez de 8 Conseils gratuits

Vu sur

Consultations illimitées :

Semaine du 9 mai :
05 places disponibles
Semaine du 16 mai :
07 places disponibles
Semaine du 23 mai :
09 places disponibles

4 Profils de pervers narcissiques manipulateurs + des conseils

Quelques conseils avant de vous donner les 4 profils

Je m’appelle Patrick Muller et, dans mon quotidien, l’une de mes cordes à mon arc, consiste à aider ceux (souvent des femmes) qui désirent quitter des pervers narcissiques. Aujourd’hui, j’aimerais vous donner des conseils en fonction de différents profils. Ils se sont trouvés face à moi quand j’aidais la femme qui avait fait appel à mes services.

En préambule, il me parait important de préciser que le contenu de cet article est générique donc il peut être différent de ce que vous connaissez dans votre quotidien.
En effet, vous êtes tous uniques… donc il en est de même pour les gens toxiques. Cependant, vous retrouverez des caractéristiques que vous allez reconnaitre.

Autre point très important : le comportement d’une personne ayant un trouble narcissique va varier selon que vous êtes déjà passé devant le JAF (le juge aux affaires familiales) ou pas (par exemple si vous avez eu des enfants et/ou vous êtes mariés durant la relation).
En général, c’est plus compliqué avant le passage devant le JAF.
En effet, la loi oblige les ex-conjoints à trouver un terrain d’entente. Ce qui, par définition, est compliqué avec une personne toxique.
Après le passage devant le JAF, vous avez un moyen de pression, car vous avez un cadre juridique. Vous pouvez vous rendre dans la gendarmerie ou la police, la plus proche, si votre ex ne respecte pas les consignes dictées par le juge.

 « Avant la rupture », le comportement est identique chez tous les possesseurs de troubles toxiques et pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur mes autres vidéos/articles dont vous trouverez (cliquez sur ce lien)

Avant l’annonce de la rupture de la relation : le pervers narcissique est en plein pouvoir, et il exerce son emprise sans se rendre compte que la personne soumise a envie de partir.
Si vous vous demandez comment il va a piegé, je vous invite à lire : Comment un pervers narcissique vous piege t-il ?
Après l’annonce de la rupture, et avant, qu’elle ait réellement lieu, il va alterner la violence verbale et physique. Il va supplier sa future ex de rester en promettant de changer.
Il ne faut pas céder, il ne changera pas. Vous avez pris la décision de partir, vous devez partir et bien sûr je peux vous aider à quitter un manipulateur l’Espace d’aide aux victimes des pervers narcissiques et des manipulateurs est fait pour vous, il est le fruit de plusieurs années d’aide aux victimes des PN.

Tous, ont un point commun : ils sont égocentriques !!!
À savoir qu’ils vont toujours penser à eux, en premier.

Ils utilisent des outils comme le chantage, ils alternent le chaud et le froid, etc..

Je vous rassure, il est normal de culpabiliser, surtout si vous avez des enfants, je vous invite à lire : je culpabilise dans mon couple avec un PN.

Au quotidien, pour la famille, c’est difficile à vivre. Mais, contrairement à ce que vous pensez peut-être, c’est un avantage pour la femme qui veut s’en sortir avec mon aide.
En effet, parce qu’il est égocentrique, il va faire des erreurs. Pour lui, la loi c’est lui qui la décide. Or il va comprendre que ce n’est pas le cas.

Il y a une règle d’or : je conseille toujours de « se respecter et de rester légal ». C’est-à-dire ne pas montrer qu’il a un pouvoir sur vous… tout en respectant la loi (et cela est encore plus important si vous n’êtes pas encore passé devant le JAF).
Quand j’aide une femme à s’en sortir, le fait que son conjoint soit égocentrique va être un avantage formidable.
En effet, pour lui, c’est lui qui décide, il sait mieux que tout le monde et cela va forcément se passer de la manière dont il l’a décidé… du moins, c’est ce qu’il croit.
Mais comme elle est moins sous emprise et parce qu’elle a fait appel à mes services, elle me fait confiance.

Cela va l’aider à prendre du recul. Elle ne va plus être influencée par ses propos et ses actes.
Ainsi je peux lui conseiller d’agir dans son intérêt (se respecter) tout en restant « légal ».

Comme je suis un expert des relations, c’est très facile pour moi de montrer à la proie qui me fait confiance que le manipulateur pervers narcissique commet des erreurs et de lui proposer des solutions pour qu’elle ne tombe pas dans le piège. (voici 3 phrases que vous pouvez lui dire quand il vous parle. Elles vous aideront énormément.) La proie se rend compte ainsi qu’il n’est pas parfait, qu’il n’est pas un dieu. À partir de là, elle commence à prendre du recul.
Sachez une chose : ils font tous des erreurs !

Certains en font peu… mais tous en font… et quand il y a des erreurs, il ne faut jamais hésiter à signaler l’erreur à son avocat ou bien porter plainte.

C’est très important, car l’ancienne proie reprend confiance en elle… et comme le manipulateur est égocentrique il ne se rend pas compte qu’il commet des erreurs.
Erreur qui peut le desservir sur le plan judiciaire par la suite.
Malheureusement, parfois les erreurs sont de la violence physique et cela se termine à la gendarmerie.

Autre point commun, ils sont tous très attachés à leur image : le paraitre, le paraitre et le paraitre ! Ne cherchez pas de l’amour, il n’y en a pas.
Avec la famille, les amis, les voisins, il peut être une personne adorable, celle que l’on aime côtoyer… c’est juste une image ! Ne vous laissez pas avoir.

Après vous avoir dit cela, je veux vous donner 4 profils de personnalité de manipulateurs.
Ce ne sont pas des profils types.
Vous pouvez reconnaitre des personnes, dans plusieurs profils. Mais cela peut, vous aider à mieux comprendre l’attitude à adopter.

Pour chaque situation, évidemment, je suis présent, j’assiste la femme à prendre les meilleures décisions pour elle afin qu’elle s’en sorte. Car dans tous les cas, celle qui a été sous emprise n’a plus la confiance en elle pour se respecter.
De plus, la tentation d’y retourner peut être grande. Je lui donne ce petit coup de pouce qui va l’aider à ne pas y retourner à garder le cap pour être heureuse.
Pour cela, je vais être présent tous les jours ou pratiquement tous les jours, en fonction de la situation (cliquer ici pour en savoir plus sur ma méthode) : l’Espace d’aide aux victimes des pervers narcissiques.

En fonction de la personnalité du manipulateur, il faut adapter le comportement idéal afin que la femme puisse reprendre le contrôle de sa vie et confiance en elle.

1) Le pervers narcissique manipulateur qui vous oublie après.

C’est bien simple, vous n’existez plus, il délaisse la femme quand elle n’est plus sous son emprise. Comme toujours, il a considéré sa conjointe, durant la relation, comme un jouet. Si le jouet n’est plus disponible ou si le jouet ne l’intéresse plus, il en recherche une autre.
Ce profil, c’est le plus facile à gérer… et cela même s’il a été très dur quand la femme était avec lui.
Vu qu’elle n’est plus sous son pouvoir, il s’en désintéresse complètement.
S’il n’y a pas d’enfants, en commun, il oubliera son ex, très vite après la rupture, surtout s’il l’a déjà remplacée.

S’il y a un ou plusieurs enfants en commun, il peut être une personne qui paie facilement la pension alimentaire en début de mois pour maintenir une image acceptable aux yeux des proches.

Il peut aussi respecter les jours et les heures où il prend l’enfant.
Car comme tous les manipulateurs, son image est importante. (Comme toujours, c’est toujours au cas par cas, ils sont tous uniques)
Ou alors, il peut malheureusement, complètement oublier qu’il a une progéniture avec vous. Car il a déjà rayé de sa vie, son ancienne famille.
Évidemment, il faut se respecter et rester légal. Mais pour ce type de personne, il est possible de calmer le jeu en montrant de la souplesse surtout si les demandes sont rares (ex. : s’il demande à prendre la garde le jour d’avant ou après la date prévue pour les grandes vacances), car, globalement, le reste du temps, il vous laisse tranquille, vous avez une paix royale. Mais, attention, respectez-vous, tout le temps. Ne cédez pas forcement sur tout : penser à l’intérêt de votre famille et respectez vos valeurs.
Après comme toujours c’est au cas par cas, cependant respectez-vous tout le temps.

En dehors de ce cas rare et d’une manière générale, ne soyez jamais conciliant avec une personne atteinte du trouble de la personnalité narcissique ou manipulatrice, car c’est lui donner du pouvoir et cela peut être très dangereux pour la proie et les enfants. Au mieux, il a tous les pleins pouvoirs pour vous humilier, au pire, il peut devenir violent et vous contrôler encore plus.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire comment une personne tombe sous l’emprise, même si elle est intelligente, et mon programme, pour aider une personne à s’en sortir : restez légal, respectez-vous.

2) le manipulateur/pervers narcissique qui veut absolument garder le pouvoir.

Concrètement à chaque proposition, pour chaque problématique, il faut qu’il gagne. Il faut qu’il obtienne plus que son ex.
C’est très usant et chronophage, surtout avant le passage devant le JAF.
En effet, comme je vous l’ai dit avant, la loi dit que les deux ex-conjoints doivent s’entendre. Mais comment s’entendre avec un homme qui peut toujours avoir le pouvoir ?
Il veut tellement avoir le contrôle.
Chaque décision qui doit être prise sera une longue négociation, des troubles sans fin… tant que cela ne se termine pas par une victoire du manipulateur/pervers narcissique.

Évidemment, pour lui, le bien-être des enfants est secondaire et la situation se complique encore plus. Détruire un enfant ne lui posera pas de soucis.

Voici un exemple vécu (avant passage devant le JAF), la femme dit que la quinzaine des vacances sera du samedi 10 h au samedi 10 h.
Par principe de domination, pour avoir le dernier mots, il dit « non », ça sera du dimanche 19 h au dimanche 19 h.
Donc s’il ne vient pas chercher les enfants le samedi à 10 h, elle va devoir les lui donner les dimanches à 19 h, car elle n’a pas le choix. Elle n’a aucun argument juridique pour donner du poids à sa décision, car le juge n’a pas encore fixé les règles.

Ici, mon expression « se respecter et rester légal » prend tout son sens.
Avant le passage devant le JAF, il est fort possible que vous ne gagniez aucune négociation, mais vous mettez en avant son caractère manipulateur et pervers qui ne cède sur rien au détriment des enfants. C’est un point positif pour vous, quand vous passerez devant le JAF.

Mais il y a une stratégie : c’est de lui montrer que sa décision est ridicule et ne tient pas compte de l’intérêt des enfants.
Il suffit de lui écrire (et bien sûr de faire suivre la copie à votre avocat), pour mettre en avant, exemple à l’appui, le fait qu’il ne fait aucun compromis, une fois de plus, et surtout pas dans l’intérêt des enfants.
Il faut mettre en avant les effets négatifs de sa décision sur votre progéniture (par exemple, ils vont revenir tard, sans avoir mangé, sans être douchés. Ils vont se coucher tard et ils verront peu la mère, car celle-ci travaille le lendemain). Tous ces troubles pourraient être évités si l’on échangeait les enfants le samedi matin, dans leur intérêt.

Cela est très positif pour le dossier judiciaire de la proie, car les agissements négatifs du manipulateur sont mis en avant.
Parfois, ses décisions rendent la situation ridicule… et rarement dans l’intérêt des enfants. Il faut toujours mettre en avant les aspects négatifs de la décision.
Ainsi vous montrez que vous n’agissez pas pour vous, votre ego, mais dans l’intérêt des enfants.

C’est triste, mais il ne faut pas céder, il faut toujours montrer ce qui est le mieux pour les enfants. Dans tous les cas, toujours se respecter en mettant en avant qu’il ne fait aucun compromis.
Cela demande beaucoup de patience et d’énergie, mais cela en vaut la peine.

C’est se respecter tout en restant légal.

Dans le cas contraire, vous lui donnez du pouvoir, vous renforcez son autorité et vous vous fragilisez.

Petite variante : ils sont tous restés au stade ados. Cela se voit plus que chez certains manipulateurs/pervers narcissique. Ils gardent une « âme d’ados ».
J’entends par là : la personne qui aime ne rien faire à la maison comme un ado. La proie fait à manger, elle fait tout, surtout avec des enfants en bas âge. Lui il rentre du travail, il se met devant l’ordinateur, il vient manger, retourne à l’ordinateur puis va se coucher.
C’est un exemple vécu. Et si la femme fait une réflexion, le manipulateur PN peut se mettre en colère et casser des meubles.

Le problème, c’est qu’il a pris ses habitudes quand la proie était encore sous emprise.
Ce n’est le genre de personne qui va déléguer toutes les tâches [par exemple, il se fera aider par ses parents qui s’occuperont des enfants quand il aura la garde].
Il ne se soucie jamais du bien être : malbouffe, les enfants devant les écrans [pour être tranquille], cadeaux à outrance (pour paraitre un bon père aux yeux des enfants)… par contre, il vous rendra les enfants pas laver, qui n’ont pas manger alors qu’il est l’heure de les mettre au lit… car il estimera que c’est le rôle de la mère… puisqu’il est un grand ado.

Là encore, respectez-vous et restez légal : mettez en avant qu’il ne fait rien pour les enfants.

À moindre tentative de violence, vous portez plainte

[avant ou après la rupture, appelez-moi (mon numéro de téléphone : 0695261132) je vous aiderai, car ce sont des situations difficiles à affronter quand on est seule ou mal conseiller].

Pour en savoir plus, je vous invite à regarder ou lire d’autres conseils, cliquer ici !

3) le négociateur.

C’est peut-être le pire. Mais bon… faut-il faire un palmarès ?
Il a des dossiers sur tout le monde… ou il pense avoir des dossiers sur tout le monde, car parfois il peut s’inventer du pouvoir sur des personnes.
Il va menacer de pires menaces pour gagner.
Si vous faites appel, par exemple, à un psychologue pour enfant, il va le contacter et lui demander de ne pas faire de rapport sur l’enfant à la justice en le menaçant de le radier de son métier s’il n’obéit pas. Et, en tant que parent, il demandera l’arrêt des consultations avec l’enfant.
Il va menacer son ex-conjointe de chose horrible si elle n’adopte pas une attitude plus clémente à son égard dans la ou les procédures de justice.
Il va faire rêver les enfants, en leur vendant du rêve, pour les avoir tout le temps (il oublie juste que c’est le juge qui décide du droit de garde et pas l’enfant),
etc.

Tout est négociation, il croit plus que jamais que c’est lui qui fait la loi.
Dans ce cas, plus que jamais : ne pas céder. Il ne faut jamais qu’il soit dans sa toute-puissance. Mais « respectez-vous et restez légal ».

Évidemment, je suis et je reste un soutien quotidien pour vous aider à affronter ses difficultés.

Je vous invite à lire ou écouter le témoignage d’une personne que j’ai aidé à quitter un manipulateur pervers narcissique qui est un négociateur (cliquer ici).

4) il est resté amoureux de sa victime.

Même après la rupture, il espère que vous allez revenir et il veut vous faire revenir pour recommencer une relation.
Soit en vous déclarant continuellement sa flamme
Soit en voulant recréer une famille et pour cela il va vouloir la garde exclusive des enfants (rassurez-vous : il n’a aucune chance) pour vous forcer à revenir par la suite.

Il peut être jaloux, il peut faire des crises

Ils sont souvent dans un délire profond et bien sûr, ils ont complètement oublié le mal qu’il vous a fait.
Pour eux, tout peut revenir comme avant, dès demain.

Rassurez-vous, la loi est avec vous, tout le monde a le droit de refaire sa vie.
Vous avez le droit d’avoir une nouvelle vie, ne lâchez pas

Par exemple, un homme dont j’ai aidé la proie, fait pour tout pour séduire les enfants afin qu’il obtienne la garde complète (rassurez-vous, il n’a aucune chance) et ainsi, il espère que la mère se sentira obligée de revenir et la famille sera unie comme avant… dans ses rêves.
Rassurez-vous dans le dossier en question, le cas du monsieur est passé devant les tribunaux, il n’a aucune chance

C’est compliqué, car il ne faut pas oublier que la femme était encore sous emprise il y a quelques mois, voir quelques semaines. Elle peut avoir du mal à ne pas craquer, à ne pas donner du sens aux paroles du manipulateur. C’est pourquoi je suis là pour aider la personne, en lui apportant mon soutien, quotidiennement, ou pratiquement quotidiennement.

Il ne faut surtout pas vous laisser impressionner, ne lui donner pas du pouvoir sur vous.

Peu importe les menaces, ne cédez pas, car personne ne peut décider de votre vie… et surtout pas un manipulateur.

À moindre tentative : vous portez plainte

Respectez-vous et restez légal… et surtout ne cédez pas. Soyez patient, il faut tenir.

Souvent, le manipulateur/pervers narcissique qui est encore amoureux se retrouve aussi dans le deuxième ou le 3e profil que je vous ai donné avant.

Quand il  est encore amoureux :
Parfois, il déclare sa flamme à son ex, il est en larme, mais cela ne va pas plus loin.
Parfois, il menace de représailles physiques ou psychologiques.
Encore une fois : ne céder pas… et porter plainte. La loi est de votre côté.
Protégez-vous.

C’est vous qui vous décidez de votre vie, vous êtes PDG de votre corps, personne ne peut décider de votre vie.
Respectez-vous, respectez-vous et ne lâchez rien.

Petit aparté : tous les officiers de police et de gendarmerie m’ont tous dit de dire aux victimes que, plus la victime vient déposer une main courante ou une plainte, plus ils ont des traces écrites plus, ils prendront les meilleures décisions, car ils auront des connaissances de la personnalité toxique qui sera juste et précise.

J’ai l’exemple d’un homme, en 2014, qui a violenté un petit de 5 ans, sa sœur de 11 ans et la mère. La gendarmerie est allée le chercher, ils l’ont mis en cellule et il n’a plus jamais dormi sous le même toit. Le soir où elle a porté plainte à la gendarmerie, elle m’a contacté et je suis reste disponible pour elle, pour l’aider.

Il a pris 6 mois avec sursis. Malheureusement au bout des 5 ans de rémission il a recommencé. Et la femme a redéposé une plainte.


Voilà, je voulais vous faire un portrait très rapide des traits de caractère des manipulateurs toxiques.

Depuis 2014, j’aide les victimes des pervers narcissiques à s’en sortir. J’ai créé un outil adapté à vos demandes : l’Espace d’aide aux victimes pour vous aider à quitter les pervers narcissiques, les manipulateurs.

Pour vous aider, je propose un échange téléphonique gratuit d’une dizaine de minutes (appel sans frais et sans engagement). Je prends le temps, de vous donner une première réponse à votre situation et je réponds à vos questions.
Comment procéder ?  Contactez-moi. ou remplissez sur le formulaire :

 

Et si je vous donnais une première réponse ?

 

Un eéchange totalement gratuit et sans engagement

Vous aimez les échanges téléphonique ? Je propose des échanges téléphoniques quotidiens (sur une semaine/un mois/un an) pour vous soutenir. Obtenez le bon conseil au bon moment.

Je propose également des consultations. Elles sont personnalisées à votre situation. Elles permettent de comprendre « pourquoi je me suis fais avoir ? », « Comment évoluer  ? » « Comment retrouver mes repères ? » Reprendre confiance »etc.. 
Vous allez trouver les solutions adaptées à votre situation.

Vous trouverez aussi des informations (articles, vidéos) au sujet des pervers narcissiques et des témoignages de femmes qui s’en sont sorties en cliquant ici : tout savoir sur un pervers narcissique ou un manipulateur.

Quelles sont les offres qui s’adaptent le mieux à votre situation ? Contactez-moi.

Laisser un commentaire