Profitez de 8 Conseils gratuits

Vu sur

Consultations illimitées :

Semaine du 29 novembre :
01 places disponibles
Semaine du 06 décembre :
06 places disponibles
Semaine du 13 décembre :
05 places disponibles

Être heureux en couple

Comment être heureux en couple ?

Un travail qui demande du temps et l’expertise d’un professionnel.

quels sont les 20 piliers pour être heureux et épanouie en couple (+ 1 en option)

La lecture de ces 20 piliers doit permettre à chacun d’entre vous de faire un premier bilan sur différents aspects de votre vie de couple.

Pendant la lecture de l’article, posez-vous la question : lesquels sont un problème dans votre vie sentimentale ?

Si vous donnez un point pour chaque pilier qui fonctionne bien dans votre vie de couple, quelle note vous donneriez-vous sur 20 après avoir lu l’article en entier ?

Quelle que soit votre note, il y a une bonne nouvelle : une solution existe, votre situation peut s’améliorer.

Les aspects, qui ne fonctionnent pas actuellement, doivent être approfondis, par la suite, lors d’une consultation ou d’un atelier pour obtenir des conseils et une solution pérenne pour sauver votre couple. En effet, il est important de comprendre l’origine de votre comportement et de le changer, si vous souhaitez trouver des solutions afin d’obtenir une vie de couple épanouie.

Si vous pensez que votre conjoint est manipulateur, voir pervers narcissique, je vous invite aussi à lire l’article consacré aux pervers narcissique et aux manipulateurs.

1-un socle, une base solide

Il y a une base solide quand chacun peut répondre aux attentes durables de l’autre.

Quelles sont ses attentes ? Nous avons deux types d’attente.

– Celles qui ne durent qu’un temps (besoin d’aide pour oublier un ex, une aide pour finir ses études, déménagées). Une fois que la personne a répondu aux besoins temporaires (et inconscients), l’histoire s’arrête. Ce sont des histoires qui ne durent pas.

– Celles qui ne change pas avec le temps, ce sont les attentes durables (ou perpétuelles), que nous avons aussi bien à 18 ans qu’à 60 ans. C’est celles-ci qui permettent une base solide dans le couple. (par exemple : un besoin de communication, un besoin de respect mutuel, un besoin de gentillesse, etc..). Comme pour les premiers besoins, ils sont inconscients.

Plus l’homme ou la femme répond à la majorité de ces attentes perpétuels et réciproquement, plus le socle est solide et l’histoire va durer longtemps.Votre couple a-t-il un socle solide ? Je propose un atelier, une fois par mois, qui vous donnera la réponse et une formation en ligne, disponible tout de suite : vous obtenez la réponse immédiatement.

2-des valeurs communes :

Une base solide est nécessaire, mais, pour éviter la routine, il faut aussi des valeurs communes afin d’avancer ensemble dans le quotidien. Par exemple, si l’écologie est importante pour vous : la vie de couple est plus simple si c’est une valeur partagée. Le mode de vie ne sera pas le même pour les personnes qui ont cette valeur, il est donc important que les deux la partagent.

Les valeurs communes sont plus importantes que les activités communes, car les valeurs concernent votre vision de la vie.

3-être disponible pour s’épauler au sein du couple.

Le bonheur ne doit pas dépendre exclusivement de l’autre (si vous le pensez, vous êtes dépendant affectif. [pour vous en assurer, faites le test « êtes-vous dépendant affectif ? ».]). Pour être heureux en couple, il faut déjà être heureux seul. Mais un couple ce n’est pas deux personnes 100% égoïstes et individualistes. Une fois en couple, chacun doit pouvoir compter sur l’autre dans le quotidien pour s’entraider aux tâches et à l’éducation des enfants. À ce sujet, je vois trop de femmes qui s’investissent beaucoup trop et qui en perdent la santé.Un équilibre doit être trouvé au sein du couple.

4-Une envie de construire ensemble, Cela semble logique, me diriez-vous

Cela semble logique, me diriez-vous.

Mais de nos jours, pour certains, le besoin d’être en couple peut être la seule motivation.
Pour quelle raison ? Soit pour les relations sexuelles, soit pour afficher un statut social : pour certaines personnes, il est important d’être en couple, selon eux, être célibataire est une tare.

Malheureusement en agissant ainsi, il y a peu de chance que l’histoire dure longtemps.On peut comparer cette situation au monde du travail : si un employé veut travailler juste pour avoir un travail et payer ses factures, la motivation sera moindre et cela s’en ressentira. Il y a peu de chance que le salarié reste dans l’entreprise pendant 30 ans.

Vouloir être en couple ne suffit pas à construire une longue histoire. Une histoire d’amour c’est comme un jardin, il faut l’entretenir et s’y investir.

5-Se remettre en question.

Pour construire une histoire : il faut se remettre en question de part et d’autre. C’est-à-dire qu’il faut savoir reconnaître ses torts quand on commet une faute. Après une dispute, présentez vos excuses au sujet de vos erreurs et surtout : comprenez l’origine de votre comportement (c’est un travail que j’effectue dans mes consultations, un atelier « Pourquoi y-a-t-il des disputes et des problèmes de communication dans votre couple ? » et dans la formation en ligne : « stop aux colères, aux pleurs et aux angoisses »).

C’est l’un des points les plus négligés dans un couple, et pourtant c’est l’un des points les plus importants pour entretenir une relation.

6-Chacun de vous fait évoluer l’autre, le fait grandir naturellement sans effort mutuel.

Entretenir une vie de couple, c’est un travail d’équilibre. Personne ne doit se forcer ou faire d’effort (faire des efforts c’est se manquer de respect, car vous n’êtes pas vous même).Au quotidien, cela est possible quand il y a une relation fluide et saine avec du respect, une bonne communication, une confiance mutuelle. Ainsi, chacun peut s’épanouir et grandir dans son corps d’homme et de femme.

7-Vous avez choisi votre partenaire, vous devez l’accepter comme il ou elle est.

Vous ne pouvez pas le modeler à votre image (si vous le faites, c’est de la manipulation) et votre partenaire doit vous accepter comme vous êtes.

Si vous cherchez à convenir, constamment, au désir de l’autre (par exemple pour éviter la rupture), vous vous manquez de respect et la situation ne sera pas pérenne à moyen terme.

8-Vous ne pouvez pas exiger des changements chez votre partenaire.

Mais vous pouvez lui proposer de changer (et vous ne devez pas hésiter à proposer vos changements pour garantir une bonne communication au sein du couple). Il ou elle pourra accepter ou refuser de mettre en place ces changements. Votre partenaire doit faire son choix, non pas pour vous plaire, mais en fonction de ce qu’il ou elle estime le mieux pour sa personne.

En fonction de la réponse, vous prendrez la meilleure décision pour vous. Il est important de proposer des changements pour donner son avis. Certains d’entre vous refusent de le faire par peur du conflit. Malheureusement, vous reportez un problème actuel qui va s’amplifier avec le temps et devenir ingérable.

Cependant, vous ne pouvez pas obliger une personne à changer contre son grè.

9-Avoir des projets d’avenir :

On ne peut pas construire une relation, si vous ne vous voyez pas ensemble sûr du long terme. Sans parler mariage, maison ou bébé, envisager un voyage ou un aménagement de votre intérieur sont des exemples de projet de couple.

10-Vous ne devez pas oublier de prendre du temps pour vous

Vous êtes salarié ou indépendant, conjoint ou conjointe peut être parents, mais vous ne devez pas oublier que, même en couple, vous restez une femme et un homme et vous devez vous consacrer du temps pour vous. Si vous ne le faites pas, vous risquez de faire une dépression. Vous apprécierez encore plus passer des moments de couple si vous savez aussi prendre du temps pour vous. Cela fait partie de votre équilibre. J’ai régulièrement des femmes (principalement), en consultation, se « faire happer » par un investissement important dans la vie de couple et la vie de parent, s’oublier complément et être « trop conjoint », « trop mère » et pas assez femme.

11-Quelque soit votre investissement dans votre relation, c’est votre choix.

Le conjoint ou la conjointe n’a pas de dettes. Dans une relation, chacun fait un don du temps et de l’énergie qu’il veut donner à cette relation. Il ne faut pas attendre un retour en échange d’une bonne action. Dans une relation saine et fluide, il y aura un retour. Cependant, il se peut qu’il ne soit pas à la hauteur de vos attentes. Quand on craint quelque chose, on va s’employer à se rassurer. Pour cela on va chercher la perfection et l’on va attendre que l’autre nous apporte cette perfection aussi en retour. Par exemple, vous craignez de manquer d’amour, vous allez donner des preuves d’amour à foison, en espérant que votre homme vous en donne en retour pour vous rassurer. S’il ne le fait pas à la hauteur de vos attentes, cela va générer de la frustration chez vous. Sachez que si la peur n’est pas partagée (pour reprendre mon exemple : tout le monde ne souffre pas du manque d’amour), le partenaire ne sentira pas le besoin d’en donner autant. Cela peut amener des disputes de couple, car le manque d’amour se fera sentir chez la personne demandeuse (il est probable que cette personne soit dépendante affective. Si vous voulez savoir si vous l’êtes, faites le test).
C’est une situation que je règle tous les jours dans mes consultations et mes ateliers.
Si vous cherchez une réponse immédiate sur ce point, la formation en ligne « Stop aux colères, aux pleurs et aux angoisses » vous donnera la solution tout de suite.

12-Les prises de décisions sont communes.

Personne n’a le pouvoir sur l’autre, personne n’a le droit de manipuler l’autre.Nous avons tous des points forts et des points faibles. Il est donc normal que l’un des deux s’y connaisse mieux dans un domaine que dans l’autre. Cependant, la prise de décision doit être équilibrée. Les grandes décisions ne doivent pas être prises dans le dos de l’homme ou de la femme.Il est important de rappeler trois points :

– dire à une personne constamment ce qu’elle doit faire ou pas créer un manque de confiance sur la durée… donc à éviter !

– c’est en apprenant de ses erreurs que l’on évolue… donc il est important de se tromper et d’accepter les erreurs du conjoint ou de la conjointe.

– la prise de risque, sortir de sa zone de confort est toujours très positif à long terme, même si elle est jalonnée d’échec. Lancez-vous ! Si vous avez des blocages, je peux vous aider à les identifier et les enlever.

13-L’empathie et la bienveillance sont présents

L’empathie et la bienveillance sont présentes dans le couple. Le comportement de chacun est bon pour lui-même et pour la relation et  cela sous-entend qu’il n’y a pas de raison de douter de l’autre sur son comportement. Par défaut, il ou elle ne fait rien contre vous et ne cherche pas à vous cacher quoi que ce soit (sauf la préparation d’une surprise pour vous faire plaisir 🙂 ).

Sans empathie et sans bienveillance, il ne peut y avoir de confiance. Je ne vois pas toujours la confiance, l’empathie et la bienveillance réunies dans une même relation. Il n’est pas rare que chacun tire un peu la couverture à soi.

14-La confiance est totale et non équivoque.

Dans une relation, le doute n’est pas permis. Car le doute réveille les craintes et remet en cause la confiance. Un manque de confiance fissure la relation.

C’est pourquoi la confiance est très importante. Dans une relation fluide et saine, chacun peut avoir des activités extérieures (sortir avec des amis), des activités chez soi (l’utilisation de son téléphone avec ses amis), sans que cela pose le moindre souci. Aucun sujet n’est tabou et chacun en parlera librement et souvent (mais pas à chaque fois), parfois (mais ce n’est pas obligatoire), naturellement, avant même que l’autre soit obligé de poser des questions… et cela doit être réciproque au sein du couple.

15-Les disputes régulières ne signifient pas la fin de la relation.

Évidemment, quand il y a des conflits quotidiens, cela rend la relation pesante, stressante et chronophage. Cependant, les vraies causes d’une dispute ne sont pas dues au couple. Elles sont à chercher dans le vécu et l’éducation de chaque conjoint. C’est pourquoi une dispute doit être traitée au sein de couple, mais la présence d’un professionnel sera indispensable (j’en reparle plus bas).

16-La complicité : vous êtes les meilleurs amis et vous pouvez tout vous dire sans jugement ni tabous.

Vous êtes amant, frère, sœur, meilleur ami et si l’on vous met sur une île déserte (avec un frigo plein) vous serez les plus heureux du monde, car vous vous suffisez à vous-même.

17-La communication est fondamentale, elle est la colonne vertébrale d’une relation

Avec la base solide, c’est le 2e pilier le plus important. Elle doit être présentée, fluide et saine. Pour beaucoup d’hommes, c’est un souci, au grand désespoir de mes clientes (mais sachez mesdames, en consultation, tous les hommes ont répondu à mes questions). Tous les sujets peuvent et doivent être abordés. Dans mes consultations, je vous donne des techniques afin d’optimiser votre communication du couple.

18-Avoir les mêmes plaisirs dans la vie (épicurien, sport)

Une bonne complicité, une bonne communication c’est indispensable, mais le bonheur est encore mieux quand on partage des activités ensemble. Ce n’est pas aussi indispensable que les valeurs communes (voir point numéro 2)… mais c’est le petit plus qui fait la différence et évite la routine.

19-Du temps passé ensemble : un couple compatible qui ne se voit jamais ne peut tenir

Je vous ai parlé du temps que vous devez prendre pour vous. Vous devez aussi prendre du temps pour votre couple, et c’est un temps qui doit être positif et constructif avec des échanges, sans être perturbé par le téléphone, les tablettes, les ordinateurs ou la télévision. 

20 le couple sera plus fort si chacun a pris le temps de vivre sa vie de célibataire. C’est en étant célibataire que l’on apprend à se connaitre. En effet, on peut compter que sur soi pendant cette période donc on se retrouve face à nos forces et nos faiblesses. Quand j’ai une personne, en couple, mais qui a toujours vécu avec ses parents ou en couple, je constate, parfois chez cette personne un manque de confiance et du mal à prendre des initiatives. Cela peut déséquilibrer le couple.

20-le couple sera plus fort si chacun a pris le temps de vivre sa vie de célibataire.

C’est en étant célibataire que l’on apprend à se connaitre. En effet, on peut compter que sur soi pendant cette période donc on se retrouve face à nos forces et nos faiblesses. Quand j’ai une personne, en couple, mais qui a toujours vécu avec ses parents ou en couple, je constate, parfois chez cette personne un manque de confiance et du mal à prendre des initiatives. Cela peut déséquilibrer le couple sur du long terme.

21-Et la sexualité de couple ?

Certaines ne seront pas d’accord avec moi, mais elle n’est pas un élément primordial pour une relation durable (j’ai eu des couples, en consultation, qui ont des relations sexuelles une fois par mois ou une fois par trimestre), cependant elle reste importante.

Sur ce point, le plus important c’est une harmonie, un plaisir partagé, entre l’homme et la femme, sur les pratiques et la fréquence des rapports sexuels. Une sexualité épanouie ne garantit pas la longévité du couple… mais elle rend la vie de couple plus pimentée : elle ne rentre pas dans les critères de la base solide d’un couple, car elle varie tout au long de sa vie.

Si vous êtes une femme ? Je vous invite à lire cet article sur la sexualité féminine. Il vous permettra de faire un bilan pour connaître vos points forts et les points à améliorer.

Comment savoir si l’on est vraiment heureux en couple ?

Définition globale

Une relation fluide et saine, c’est les deux mots à retenir : chacun répond globalement aux besoins les plus profonds et durables de l’autre sans faire d’effort (la base solide) et la relation fonctionne bien

Mais cela ne suffit pas. Il faut une bonne communication, de la complicité et partager du temps ensemble. Les décisions sont prises en commun et équilibrées.Voulez-vous savoir si votre couple est solide tout de suite, sans rendez-vous ? Je vous propose de faire le test dans cette formation en ligne « Votre couple est-il solide » ou d’assister à l’atelier « votre couple est-il solide » et je vérifie ce point dans toutes mes consultations.

Et les disputes ?

Si vous vous demandez si vous êtes heureuse dans votre couple, ne tenez pas compte de vos disputes. Un couple solide peut se disputer tous les jours et un couple fragile peut se disputer rarement. Cependant, un couple heureux qui ne cherche pas une solution (lors d’une consultation ou un atelier) pour mettre fin à ses disputes mettra fin à sa relation, car le poids des disputes va masquer, progressivement, les bonheurs de la relation. Attention, les disputes masquent le bonheur, mais elles ne sont pas un signe que le couple va mal. Même s’il est question d’une dispute de couple, l’origine du problème est individuelle. Elle n’a rien à voir avec les fondamentaux du couple même si cela impacte beaucoup la relation.

Pourquoi y a-t-il des disputes ?

Depuis votre naissance, chaque fois que vous avez vécu un événement négatif, vous avez mis en place, de manière consciente ou inconsciente, un comportement pour ne plus revivre cet événement négatif. À partir de là, vous avez défini ce qui est normal ou pas, respectueux ou irrespectueux et acceptable ou inacceptable, pour vous. En fait, vous avez défini vos normes et donc votre comportement. Mais malheureusement, ce qui est normal, respectueux et acceptable pour vous, ne l’est que pour vous et votre conjoint ou votre conjointe n’a pas toujours les mêmes normes. De ce fait, si vos paroles ou vos actes sont contraires à ses normes, cela va déclencher un conflit. Donc comme vous le voyez cela n’a rien à voir avec la base du couple. Vous comprenez qu’un couple très solide peut tout autant se disputer qu’un couple très fragile. La solidité d’une relation et les disputes, c’est deux choses différentes qui n’ont rien à voir entre elles.

Derrière les disputes, les pleurs, les angoisses, le mutisme, il y a des traumatismes qui se sont réveillés brutalement et très douloureusement. Dans un premier temps, on en veut à l’autre, mais en fait l’origine du problème est personnelle. Il est important de comprendre les vraies causes… et les atténuer pour éviter les disputes de couple et une rupture inutile. C’est pourquoi les disputes rongent la vie de couple. Il ne faut pas les ignorer, car plus le temps passe, plus elles s’intensifient. C’est pourquoi je prends le temps d’expliquer et je donne des solutions pour mettre fin aux disputes dans mes consultations. Mais si vous voulez une solution plus rapide : je vous dis tout sur les disputes et je propose des solutions dans la formation en ligne « STOP aux colères aux pleurs et aux angoisses » et dans l’atelier « mettre fin aux disputes ».