Patrick Muller Coach

Fini la dépendance affective

Je vous explique la dépendance affective qu’est-que c’est D’où ça vient Comment diminuer votre dépendance.

Dépendance Affective et Célibat

Comprenez-vous à quel point il peut être difficile pour vous d'être seul pendant quelques heures, voire de faire face à une période de célibat ?

Si vous êtes en proie à la dépendance affective, cette peur constante de manquer d'affection peut être aussi intense que le besoin d'une drogue pour un toxicomane.

Pour certains de mes clients, les relations se succèdent rapidement, et ils connaissent rarement des périodes de célibat. Parfois, ils peuvent même succomber à l'infidélité dans leur quête permanente d'affection.

D'autres ressentent l'obligation de mettre en scène des réceptions somptueuses lorsqu'ils reçoivent des invités. Ils veulent absolument éviter de décevoir leurs convives à tout prix.

Enfin, il y a ceux qui sont incapables de passer une soirée seule, devant la télévision, sans décrocher le téléphone pour ressentir la présence virtuelle de quelqu'un à leurs côtés. Pour eux, la solitude est une véritable épreuve insupportable.

Ce besoin d’affection est une véritable addiction.

Dépendance Affective et Besoin d'Affection

Il est tout à fait naturel de désirer de l'affection et de l'apprécier. Cependant, tout le monde n'a pas besoin d'affection au quotidien. Normalement, si vous passez un certain temps sans recevoir d'affection, cela ne devrait pas vous causer de souffrance. Si ce n'est pas le cas, cela peut indiquer une dépendance.

Lorsque vous demandez de l'affection, vous vous exposez à une grande vulnérabilité. La personne à qui vous faites cette demande peut réagir de plusieurs manières :

  • Elle peut dire "oui", et tout va bien pour vous.
  • Elle peut dire "non" pour diverses raisons :
    • Peut-être n'a-t-elle pas envie ou n'a-t-elle pas le temps à ce moment-là. Dans ce cas, elle estime avoir déjà consacré suffisamment de temps, ce qui n'est pas nécessairement malsain. Cela peut toutefois vous frustrer profondément et potentiellement créer des tensions dans la relation. Certaines personnes peuvent même exprimer des attentes non réalistes envers leur partenaire, comme "tu es mon conjoint(e), tu me dois cela" en matière d'affection physique.
    • Dans d'autres cas, elle peut dire "non" délibérément pour vous blesser, notamment dans les relations avec des manipulateurs ou des personnes toxiques, ce qui peut vous faire du mal.
  • Une troisième possibilité est qu'elle profite de votre besoin d'affection pour faire du chantage. Votre désir d'affection et votre vulnérabilité peuvent être exploités pour obtenir quelque chose en échange. On peut vous demander un service en échange d'affection ou de présence. Cette situation peut vous amener à obtempérer, surtout si vous êtes fortement dépendant affectivement.

Le chantage peut prendre différentes formes, par exemple lorsque quelqu'un vous demande un service en échange de mettre fin à une forme de retrait affectif, ce qui peut vous faire sentir obligé(e) d'accepter, même si cela signifie vous manquer de respect.

Il est essentiel de comprendre ces dynamiques pour éviter d'être piégé(e) dans des situations de chantage émotionnel.

Heureusement, tout le monde n’est pas victime d’un pn.

Estime de Soi et Indépendance Émotionnelle

Imaginons un autre scénario : ceux qui partagent des photos de vous sur Instagram. Quelles sont vos attentes à ce moment-là ? Des compliments, beaucoup de compliments… et si ces compliments ne viennent pas, comment réagissez-vous intérieurement ?

Certes, tout le monde ne partage pas sa vie quotidienne sur Instagram, mais quelle que soit la situation, chaque fois que vous ressentez de la souffrance parce qu'une personne ne vous gratifie pas de cette dose d'affection, cela ébranle votre propre estime. Vous devriez être en mesure de vous aimer sans dépendre de l'approbation d'autrui.

Comme mentionné précédemment, nous avons tous un penchant pour les marques d'affection, mais elles devraient être un complément, simplement un supplément à notre bien-être, plutôt qu'une nécessité vitale.

Est-il normal que vous souffriez parce que vous ne recevez pas votre dose d’affection ? NON!!!

Votre Bien-Être et la Dépendance Affective

Personne ne doit décider de votre bien-être à votre place.

Retenez ceci : vous détenez tout en vous pour atteindre le bonheur. Chacun possède toutes les ressources EN SOI pour être heureux. Aimez-vous ! Vous devez avoir une foi inébranlable en vous-même pour être heureux et vous aimer d'un amour inconditionnel, indépendamment de l'approbation ou de la désapprobation d'autrui.

Mon rôle en tant que coach consiste à vous guider vers cette indépendance et à vous fournir les outils pour que vous puissiez découvrir et utiliser ces ressources intérieures.

Est-ce que cela vous concerne ? Je peux affirmer sans hésitation que 75 % de ma clientèle souffre de dépendance, ce qui en fait un problème très répandu. Bien que tout le monde ne soit pas fortement dépendant affectivement, je considère que pour la moitié de ces 75 %, la dépendance est suffisamment importante pour les rendre vulnérables aux manipulateurs ou aux pervers narcissiques. Je pense que ma clientèle reflète la réalité en France.

Pourquoi ? Je reviendrai plus bas sur ces signes et je vais les développer.

Dépendance Affective - Comprendre et Surmonter

La souffrance est une compagne constante pour ceux en quête perpétuelle d'affection. La recherche constante de cette "drogue" affective et la crainte de décevoir leur entourage les entraînent dans une gymnastique quotidienne.

Une phrase résume bien l'état d'esprit d'une victime de la dépendance : "Pour éviter d'être célibataire, j'offre sans cesse, même si cela signifie me sacrifier et perdre tout respect de moi-même, de peur d'une rupture."

À ce moment-là, vous devenez une proie vulnérable pour les séducteurs et votre confiance en vous s'effrite.

Heureusement, toutes les personnes dominatrices n'exploitent pas cette situation.

Cependant, ce n'est pas la définition d'une relation idéale.

Alors, qu'en est-il de l'amour ? L'amour véritable et la dépendance sont deux entités distinctes. Bien que lors de consultations, j'aie rencontré des couples où l'amour véritable était en retrait, la relation subsistait uniquement grâce à cette chaîne de souffrance : chacun fournissait et consommait l'autre comme une drogue.

La dépendance déforme la relation.

Dans une relation impliquant un pervers narcissique et sa proie, le manipulateur nourrit la dépendance affective (parfois son empathie), tandis que la proie alimente l'aspect narcissique du manipulateur.

La dépendance affective peut être le résultat d'événements survenus depuis votre naissance, voire dès votre conception. Il est possible de naître déjà dépendant affectif.

Quel événement durant l’enfance ?

Dépendance Affective - Causes Possibles

Comprenez ceci, la dépendance affective ne se limite pas aux personnes qui ont vécu l'abandon dès leur naissance. Certes, une personne qui a été abandonnée à la naissance ou dans sa petite enfance sera très probablement dépendante affective, mais ce n'est pas le seul cas de figure. Gardez à l'esprit que 75 % de ma clientèle souffre de dépendance affective.

Cependant, toute absence est une raison potentielle de développer une dépendance affective.

Voici quelques exemples concrets :

  • Des parents qui se séparent. Si, après le divorce, l'enfant voit peu l'un de ses parents, cela peut engendrer une dépendance affective.
  • Si l'enfant a frôlé la mort à la naissance ou au cours de ses premières années de vie.
  • Si vous avez été placé en couveuse à la naissance, notamment en raison de complications lors de l'accouchement, même pendant une période relativement courte, cela peut entraîner une dépendance affective.
  • Si vos parents rentraient tard du travail, en particulier pendant les huit premières années de votre vie, ou s'ils effectuaient fréquemment des voyages d'affaires. De même, les enfants de militaires dont les parents sont en mission à l'étranger peuvent développer une dépendance affective.

Naturellement, il existe de nombreux autres exemples.

Si vous avez des enfants qui ont vécu l'une de ces situations, ils sont peut-être déjà en train de développer une dépendance affective.

Comment savoir si l’on est en dépendance affective ?

Dépendance Affective

La dépendance affective, c'est un peu comme une drogue. Vous savez, il y a toujours un manque, une sorte d'addiction, et puis un fournisseur. Pour en être certain, effectuez le test «Êtes-vous dépendant affectif ?».

Le manque, c'est ce sentiment d'insuffisance affective qui vous rend vulnérable. Vous cherchez constamment un mot doux, un geste tendre, ou même un acte sexuel pour combler ce vide. Le manque se fait sentir lorsque vous doutez de l'amour de l'autre, comme lors d'un silence radio ou lors de disputes.

Pour vous, recevoir de l'affection est une évidence, mais pour votre partenaire, ce n'est pas toujours aussi évident, ce qui peut conduire à des conflits.

Le fournisseur, c'est votre partenaire. C'est vers lui que vous vous tournez pour obtenir votre dose d'affection. En fonction de la manière dont il vous traite (par exemple, s'il agit comme un pervers narcissique), il peut jouer avec vos émotions. Il peut même vous menacer de vous quitter pour stimuler votre dépendance affective et obtenir ce qu'il souhaite.

Certaines personnes cherchent l'affection non seulement chez leur partenaire, mais aussi chez leurs enfants ou même leurs animaux de compagnie. Pour elles, passer une soirée seule est difficile, elles ont besoin d'être constamment accompagnées.

Les personnes dépendantes évitent généralement les conflits, ce qui peut être préjudiciable à leur relation, car les conflits sont inévitables.

Si votre partenaire est contrôlant, cacher des informations pour éviter un conflit peut être mal interprété et entraîner des problèmes relationnels.

Pourquoi les personnes dépendantes détestent-elles les conflits ? Elles ont peur des conséquences possibles si elles disent la vérité, comme le fait de décevoir leur partenaire et de risquer d'être abandonnées. Pour éviter cela, elles cachent, minimisent ou refoulent tout ce qui pourrait provoquer un conflit.

Pour certaines d'entre vous, être célibataire semble inconcevable. Vous enchaînez les relations amoureuses, parfois même quelques heures après une rupture. Être célibataire est pour vous une véritable angoisse.

Les personnes dépendantes ont souvent le désir constant de plaire, elles mettent leurs propres priorités de côté pour satisfaire l'autre, parfois au détriment de leurs propres valeurs. Certaines d'entre elles sont aux petits soins pour leur partenaire, ce qui est bien si la relation est équilibrée, mais peut être problématique si l'autre en profite.

Lors d'une soirée, une personne en manque d'affection veut que tout le monde passe un bon moment. Elle se donne à fond, et si l'un des invités est déçu, elle en souffre et craint que cette personne ne la quitte. Les personnes dépendantes sont souvent très soumises à leurs invités.

Chez les hommes, et parfois chez certaines femmes, la sexualité occupe une place importante. Pour certaines personnes, plusieurs relations sexuelles par semaine, voire par jour, sont la norme. Parfois, elles ont plusieurs partenaires et peuvent être infidèles.

Rassurez-vous, cela ne se produit pas tous les jours, mais plutôt dans des moments de doute, pendant la séduction ou après une dispute. Tout dépend de votre vécu, car chaque personne est unique.

Tous les dépendants ne sont pas fragiles, mais certains le sont. Par exemple, un accouchement difficile ou l'abandon précoce d'un parent peuvent rendre une personne très dépendante et fragile.

Si vous vous reconnaissez dans tout cela, il est essentiel de traiter votre dépendance, car vous êtes vulnérable aux manipulateurs et aux pervers narcissiques.

Comment se guérir de la dépendance affective ?

On est d’accord, personne n’a envie d’être soumis psychologiquement. Vous devez reprendre le contrôle de votre vie sentimentale !!! Le voulez-vous ?

Mettre fin à la dépendance affective

Pour mettre fin à la dépendance affective, c'est un peu comme se défaire d'une addiction. Vous devez entamer un processus de sevrage, tout comme on le fait pour arrêter la drogue, afin de ne plus être sous son emprise.

L'objectif principal est de reprendre le contrôle de vous-même, tant au niveau conscient qu'inconscient, ainsi que de vos émotions. Vous devez être capable de vous offrir de l'affection. Vous devez devenir votre propre source d'amour.

Ce que vous demandez ou recevez des autres doit être considéré comme un complément à votre propre bonheur, et non comme une condition nécessaire à celui-ci, dans tous les aspects de votre vie. Vous devez viser à devenir une personne indépendante émotionnellement, que vous soyez un homme ou une femme, afin de ne plus être une proie pour la dépendance.

Est-ce possible ? Bien sûr, sinon toutes les personnes célibataires seraient dans l'incapacité de vivre seules. Vous n'entendez pas aux actualités que tous les célibataires mettent fin à leurs jours à cause du célibat, n'est-ce pas ? Donc, il est tout à fait possible de s'aimer sans dépendre d'une autre personne.

Mais je comprends que cela puisse vous sembler inconcevable pour le moment.

Je vous propose de discuter de tout cela lors d'un échange téléphonique entièrement gratuit. Durant cet appel de quelques minutes, je vous écouterai, vous donnerai une première réponse, et je tiens à préciser que cette consultation est réellement sans frais, je suis même prêt à vous appeler pour que vous n'ayez pas à payer les frais de communication.

Vous avez le choix :

  • Vous pouvez m'appeler au 0695261132.
  • Ou alors, je peux vous appeler à l'heure et à la date de votre choix. Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Bien entendu, cette discussion nous permettra également d'évaluer votre niveau de dépendance et de déterminer si un processus de sevrage est nécessaire.

Si tel est le cas, je vous proposerai un accompagnement quotidien, car il doit être régulier si vous souhaitez vraiment vous libérer, à l'exception des dimanches.

Quels aspects de votre vie devrez-vous changer ?

  • Vos activités quotidiennes, en dehors du travail et de vos responsabilités parentales.
  • Vos choix quotidiens, par exemple, si vous avez des habitudes qui vont à l'encontre de votre propre respect.
  • Votre travail, s'il contribue à nourrir votre dépendance.
  • Votre vie sexuelle, si elle est utilisée de manière nuisible pour combler votre dépendance.

N'oubliez pas l'objectif ultime : devenir la source de votre propre bonheur, de sorte que vous ne soyez plus dépendant des autres. Votre partenaire doit être un ajout à votre bonheur, pas une condition pour celui-ci.

Je vous invite donc à discuter davantage de tout cela lors d'un échange téléphonique totalement gratuit.

TÉMOIGNAGES

Forfait Complet pour la Libération de la Dépendance Affective

En termes simples, voici ce que je vous propose : un forfait complet.

Ce forfait comprend une consultation illimitée, qui me permettra de vous connaître en profondeur, d'identifier les causes de votre dépendance, ainsi que tout autre traumatisme que vous avez pu vivre. Pendant cette période de 3 semaines, je vous expliquerai également comment se déroulera notre accompagnement.

La consultation illimitée signifie que vous aurez tout le temps nécessaire pour discuter avec moi. En moyenne, cela dure environ 3 heures, mais le record est de 7 heures. Quelle que soit la durée, le prix reste le même, que ce soit pour 3 heures ou 7 heures.

N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Prolongez Votre Parcours avec Nos Forfaits

Si vous ressentez que cela ne suffit pas, vous avez la possibilité de prolonger votre parcours en optant pour un autre forfait ultérieurement.

Cependant, avant de prendre cette décision, prenons le temps d'une conversation téléphonique gratuite pour en discuter.

Retour en haut